19.6 C
Myconos

Radio web

18.9 C
Athènes
19.6 C
Myconos

Météo

Politique éducative - Α΄ ΕΛΜΕ ΚΥΚΛΑΔΩΝ: Démission immédiate de tous les membres élus présumés «élus» et nommés des conseils de service

Ils n'ont aucune légitimité de l'industrie pour le représenter!

Le ministère de l'Éducation malgré les remarques et objections répétées de l'OLME et de l'ELME, procédé aux élections-parodie du 7 novembre 2020 pour l'élection des élus de la branche dans les conseils de service par vote électronique………

Notre position, compilé avec les positions de l'OLME, était clairement indiqué en déclarant que, dans des conditions pandémiques, sans possibilité de processus collectifs animés qui sont une condition préalable à tout processus électoral, la seule solution était de reporter les élections, la prolongation du mandat des élus actuels, et les conduire à un moment permis par les circonstances, avec processus de vie et urnes.

Le résultat écrasant des «élections» du 7 novembre, où les taux de participation des enseignants y étaient numéro à un chiffre, a montré de manière claire le complet désapprobation de ce choix du ministère par l'industrie. Nous pensons clairement que ces "élections" ne produit aucun effet juridique. Mme. Ministre au contraire, poursuivant la même pratique antidémocratique sans précédent, récemment déclaré élu avec un minimum de votes, à tous les conseils de service (ΠΥΣΔΕ, ΑΠΥΣΔΕ, KYSDE).

Plus précisément dans les Cyclades, c'est au moins «graphique» et il est injuste pour des collègues élus par un pourcentage de sa classe d'accepter leur placement dans les conseils de service. 11% de collègues, avoir reçu 80, 20, et même 8 traverse d'eux 1500 collègues servant dans les Cyclades. De tels mouvements prouvent clairement un "facteur", ignorer les intentions et la volonté de l'industrie et les collègues qui choisissent leur nomination se mettent pratiquement hors de la fédération et des syndicats!

Une fois de plus, l'industrie unie répondra à l'autoritarisme gouvernemental.

1. Nous les invitons à soumettre leur démission (même maintenant) dans le D.D.E.. Cyclades, tous et tous les collègues, qui apparaissent comme "élu" des élections parodiques du 7 novembre et ont été nommés élus au PYSDE des Cyclades (régulier et alterné)

2. Aucun collègue ne doit accepter sa nomination comme élu, ou en tant que membre nommé d'un organisme qui ne représente pas légalement la profession enseignante.

3. Nous demandons la prolongation du mandat des élus, comme c'était le cas dans tous les syndicats, jusqu'à ce que les dangers de la pandémie disparaissent, et être réalisé élections à vie lorsque les conditions de santé le permettent.

Pour le Conseil
Ο Πρόεδρος Η Γενική Γραμματέας
Δημήτρης Παπαδημητρίου Σοφία Κουτίδου

Suivez nous

eshop en quelques minutes!

Créez votre boutique en ligne avec votre propre domaine en quelques étapes simples vers la plateforme d'abonnement la plus simple.

À la mode maintenant

Prime

Histoires pour vous

Plus de Mykonos Ticker

Erreur: Le contenu est protégé !!