16.3 C
Myconos

Radio web

13 C
Athènes
16.3 C
Myconos

Météo

Ligue Europa: Eindhoven - Olympiacos 2-1 – Hassan a envoyé Olympiakos dans le "16"

Avec Ahmed Hassan refaisant son… miracle et marquant à 88 ', les passionnés Olympiakos ont obtenu la qualification pour 16 Europa League. Les rouges et blancs ont défendu la 4-2 du premier combat et malgré la défaite avec 2-1 depuis Eindhoven, passé à la phase suivante de l'événement…………
MAGKAS Olympiakos a obtenu le thriller et la qualification au "16"! Hassan marquant à nouveau lors d'un match européen crucial en finale, Les rouges et blancs de Pedro Martins ont subi une "douce" défaite avec 2-1 d'Eindhoven et qualifié pour la prochaine phase de la Ligue Eupopa.

Il avait jeté… Eindhoven enchaîne le Pirée à la mi-temps, profitant de leurs erreurs tragiques-enfantines, mais ne l’a pas «tué» et l’a payé en finale. L'Olympiakos est mauvais en première mi-temps, est devenu un pion dans l'appétit des Néerlandais mais dans le replay, ils ont augmenté leur performance, avait deux poutres et a trouvé le but "en or" avec le changement "en or" de Pedro Martins, Ahmed Hassan!

du moins, Olympiakos a réussi à échapper à un mini-boîtier après avoir presque annulé sa faveur 4-2 du premier match, mais finalement bon tout bon… Demain à 2 à midi les gars rouges et blancs de Pedro Martins connaîtront leur adversaire dans la prochaine phase de la Ligue Europa, avec des bêtes entrant à la loterie avec elles.

Ainsi les deux groupes se sont alignés

Pedro Martins a commencé l'Olympiakos avec 4-3-3, avoir Sa devant le foyer et Lala, Semedo, Ba et Reabciuk dans le quatuor de la défense. Les Bouhalakis étaient au milieu de terrain, Embila et Kamara, avec Valbouena, Bruma et El Arabi dans l'attaque. Schmidt a aligné le PSV avec 3-5-2, ayant Embogo dans leur 11e équipe, Teze, Boscagli, Vlergever, Damfris, Chapelet, Getze, Thomas, Max, Zahavi et Malen.

Opportunité El Arabi, Zahavi a marqué un but

Les premières minutes du match se sont déroulées sans grande phase devant les deux hôtes, le Pirée n'étant pas menacé par les hôtes. Dans l'attaque, les Rouge et Blanc ont tenté de créer des problèmes à Embo avec Valbouena, Bruma et El Arabi. En fait, à la 15e minute, l'attaquant marocain est venu très près du but, après le centre de Brouma et contre un défenseur du PSV, mais sa tête gauche à côté de la barre transversale droite d'Embogo.

Après 15 minutes, Les joueurs de Schmidt ont agi sur le terrain et ont commencé à pousser la défense de l'Olympiacos, principalement avec des phases fixes. À la 23e minute, après un corner, a réussi à ouvrir le score avec une tête de Zahavi. L'équipe locale a exécuté le corner qu'elle avait remporté de la droite, l'attaquant du PSV a sauté plus haut que tout le monde, il acquiesca, Jose Sa a essayé de repousser, mais il n'a pas réussi et a vu le ballon finir dans son filet. Les Néerlandais l'ont fait 1-0 à 23 ', sans vraiment menacer l'Olympiakos, qui jusque-là contrôlait le jeu.

Bruma a atteint l'égalisation, Zahavi à nouveau

À la 25e minute, Brouma s'est retrouvé en position de tir, tirer, mais le ballon est sorti. À la 32e minute, le milieu de terrain portugais de l'Olympiakos a atteint un match nul, mais la balle ne l'a pas touché. Kamara a tourné de la droite, Bruma a esquivé son adversaire avec un terrible dribble, est entré dans la zone, tirer avec la gauche, a marqué le coin gauche d'Embogo, qui a été neutralisé, mais le ballon est sorti. La meilleure phase du Pirée au premier semestre, avec Brouma se rapprochant de 1-1. Le temps était compté, avec les Néerlandais en possession du ballon, mais sans pouvoir menacer Jose Sa.. À 44 ', cependant, a remporté une faute en dehors de la zone d'Olympiakos et a réussi à nouveau à partir d'une phase définie pour le faire 2-0. Zahavi commet la faute directement, que l'équipe locale avait gagné de la gauche et envoyé le ballon dans les filets de Jose Sa. Zahavi l'a exécuté avec sa main droite, le gardien ibérique a tenté de repousser, mais le ballon est allé à sa fenêtre. Il ne pouvait pas obtenir la faute de l'Israélien, avec l'Olympiakos concédant deux buts lors des phases arrêtées et la première mi-temps se terminant avec le tableau lumineux du Philips Stadion montrant 2-0. Un score qui a donné la qualification aux Néerlandais.

Changements par Martins, Poutre Kamara

Avant le début de la seconde mi-temps, Pedro Martins a fait deux changements, avec les Portugais mettant Fortounis à la place de Bouchalakis et Masouras à la place de Valbouena. Les Rouge et Blanc sont entrés fortement en seconde période et dans les 50 'ils ont marqué un but avec Mandi Kamaras.

Bruma a fait le virage de la droite, Le milieu de terrain africain a été retrouvé dans la grande zone du PSV, tourné à la fois devant Embogo, qui cherchait juste, mais le ballon s'est arrêté sur la barre transversale droite du côté local. Le milieu de terrain guinéen a fait le tir en mouvement, mais la balle ne l'a pas touché, chanceux de tourner le dos aux Rouge et Blanc et de sourire au gardien d'Eindhoven. À la 57e minute, Jose Sa a dit «non» à Malen, qui a essayé de marquer depuis une position latérale.

Le Pirée a tenté de menacer Fortounis, Bobine et Bruma. L'ailier portugais peu après le 70 'est sorti rapidement contre l'adversaire, atteint la hauteur de la grande région d'Eindhoven, mais au lieu de tirer, "Cassé" la balle à gauche. Mais il n'y avait pas de coéquipier là-bas et il a raté l'occasion de menacer.

Deuxième faisceau pour l'Olympiacos

À la 78e minute, Bruma a remporté une faute, à quelques mètres de la région d'Eindhoven. Costas Fortounis l'a exécuté directement, la balle est passée par-dessus le mur, mais s'est arrêté à la barre transversale d'Embogo. Le gardien du PSV a de nouveau eu de la chance, avec les Rouge et Blanc qui regardent le ballon s'arrêter pour la deuxième fois sur le poteau de but de l'équipe à domicile. Le premier sur un tir de Kamaras et le second sur une faute directe du milieu de terrain grec.

Hassan a de nouveau accompli son… miracle!

À la 79e minute, Martins a fait deux autres changements, avec les Portugais lançant Androutsos dans le match au lieu de Lala et Hassan au lieu de Bruma. L'Olympiakos a continué à pousser et en 88΄ a réussi à marquer le but de qualification. Le but de la rédemption. Avec Ahmed Hassan. Fortounis a tourné de la gauche, El Arabi a pris la tête, Embogo repoussé, mais l'Egyptien a été jeté et avec une projection a envoyé le ballon dans les filets de l'équipe locale. Un but "en or" du grand attaquant, qui a de nouveau accompli son… miracle et a donné à Olympiakos le billet pour eux 16.

Après le but, Martins a mis Socrate à la place d'El Arabi, avec le Pirée jouant une défense exemplaire et le dernier coup de sifflet de l'arbitre pour les retrouver 16 meilleures équipes de la Ligue Europa. Une autre épopée, qualification légendaire.

Les dix: Qui d'autre; Hassan! L'Egyptien inscrit à la 79 'et à la 88' a marqué le but de la rédemption. Le but qui a qualifié l'Olympiakos. Le grand attaquant avec une projection a vaincu Embogo de près et leur a donné le billet 16 à l'équipe du grand port. Un autre match dans lequel l'attaquant africain marque à la fin.

la clé: Le but d'Hassan en 88. Les Rouge et Blanc en seconde période ont mis beaucoup de pression sur la défense du PSV, a marqué deux buts avec Kamaras et Fortounis et juste avant la fin du match, ils ont finalement trouvé le but de qualification.

Pourquoi les coachs: Pedro Martins en seconde période n'a pas arrêté de croire à la qualification. Il a fait des changements avant le début du match et a donné du souffle à son équipe. En 79 ', il a jeté Hassan dans le match, avec l'Egyptien lui faisant le visage blanc.

Sur le banc: Olympiakos, malgré les qualifications, a été très malchanceux dans le match de ce soir. Les Rouge et Blanc ont marqué deux buts avec Kamaras et Fortounis, à 50 'et à 78', mais aussi plusieurs autres opportunités pour marquer le but de qualification. enfin, Hassan est venu du banc pour lui donner le billet pour la phase suivante.

EIDHOFEN (Roger Schmidt): Embongo - Teze, Boscali, Fiergefer - Dumfries, Max, Chapelet, Thomas, Getze (90′ Marios Jr.) - Zahavi, Malen (90′ Fertensen).

Olympiakos (Pedro Martins): Sa - Lala (79Androutsos), Semedo, Nah, Reabciuk - Embila, Bouchalakis (46« Masouras), Kamara - Bruma (79Hassan), Valmpouena (46Fortounis), El Arabi.

Με πληροφορίες από to10.gr

Suivez nous

eshop en quelques minutes!

Créez votre boutique en ligne avec votre propre domaine en quelques étapes simples vers la plateforme d'abonnement la plus simple.

À la mode maintenant

Prime

Histoires pour vous

Plus de Mykonos Ticker

Erreur: Le contenu est protégé !!