14.2 C
Myconos

Radio web

16.3 C
Athènes
14.2 C
Myconos

Météo

Président von der Leyen: Visez à vacciner 70% de notre population adulte en été

La Commission européenne a présenté une nouvelle série d'actions pour lutter contre le coronavirus, deux jours avant la vidéoconférence des dirigeants des États membres sur COVID…………

La vice-présidente de la Commission, Margaritis Schoinas, a souligné que "l'émergence de nouvelles mutations dans le virus et l'augmentation significative des cas ne nous laissent aucune place à la complaisance. maintenant, plus que jamais, il doit y avoir à nouveau la détermination de l'Europe d'agir ensemble, à l'article, coordination et vigilance. «Nos propositions d'aujourd'hui visent à protéger plus de vies et de moyens d'existence plus tard et à alléger le fardeau des systèmes de santé et des travailleurs déjà déprimés..

"C'est ainsi que l'UE sortira de la crise. La fin de la pandémie est visible, même si elle n'est pas encore arrivée. " note.

La Commission, selon son annonce, Invite les États membres à accélérer l'introduction de la vaccination dans toute l'Union. en Mars 2021, au moins le 80% de personnes plus 80 ans et 80% les professionnels de la santé et des services sociaux de chaque État membre devraient être vaccinés. Jusqu'à l'été 2021, Les États membres devraient avoir vacciné au moins 70% de la population adulte.

tandis que, Le commissaire chargé de la promotion du mode de vie européen a souligné que "plus de personnes sont vaccinées, L'enregistrement des vaccins et la reconnaissance mutuelle sont d'une grande importance ", notant que" les certificats de vaccination permettent l'existence d'un registre des antécédents de vaccination de chaque citoyen., pour qu'il y ait la bonne séquence médicale ".

"Une approche européenne commune de la confiance, certificats valides et vérifiables, autoriser les citoyens à utiliser leurs registres dans d'autres États membres. Ils ouvriront également la porte à d'autres usages pour supprimer les restrictions », a noté Margaritis Schoinas. Il a ajouté que "les certificats de vaccination doivent être enregistrés. Cela profitera à tous les citoyens de l'UE. ".

La Commission appelle les États- Les États membres continuent d'appliquer les distances physiques, pour limiter les contacts sociaux, Pour la désinformation combat, coordonner les restrictions de voyage, augmenter les tests et le suivi des contacts et le séquençage du génome, pour faire face au risque de nouvelles mutations du virus. Comme ces dernières semaines, il y a eu une tendance à la hausse du nombre de cas, Il faut faire plus pour soutenir les systèmes de santé et lutter contre la fatigue liée au COVID dans les mois à venir, accélérer les vaccinations dans tous les domaines, assister nos partenaires dans les Balkans occidentaux, voisinage sud et est et en Afrique.

La présidente Ursula von der Leyen a noté, que "La vaccination est nécessaire pour récupérer progressivement nos vies. Nous avons déjà sécurisé plusieurs vaccins pour l'ensemble de la population de l'Union européenne. Il faut maintenant accélérer l'accouchement et la vaccination. Notre objectif est de vacciner les 70% de notre population adulte en été. Cela pourrait être un tournant dans la lutte contre ce virus. cependant, nous ne mettrons fin à cette pandémie que lorsque tout le monde dans le monde aura accès aux vaccins. Nous intensifierons nos efforts pour aider à fournir des vaccins à nos voisins et partenaires du monde entier.

La communication d'aujourd'hui définit des actions clés pour les États- États, la Commission, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et l'Agence européenne des médicaments (MÈRE) qui aidera à réduire les risques et à contrôler le virus:

1) Accélérer la disponibilité de la vaccination dans l'UE.

Jusqu'en mars 2021, au moins le 80% de personnes plus 80 ans et 80% professionnels de la santé et des services sociaux dans chaque État membre, devrait être vacciné.

Jusqu'à l'été 2021, Les États membres devraient avoir vacciné 70% de l'ensemble de la population adulte.

la Commission, Les États membres et l'Agence européenne des médicaments travailleront avec les entreprises pour exploiter pleinement le potentiel de l'UE pour accroître la capacité de production de vaccins. tandis que, la Commission coopère avec les États membres sur les certificats de vaccination, en totale conformité avec la législation européenne sur la protection des données, qui peut soutenir la poursuite des soins. Une approche commune devrait être convenue d'ici la fin du mois de janvier 2021, afin que les certificats interopérables des états- Les États membres peuvent être utilisés rapidement dans toute l'UE et au-delà.

2) Séquençage et test du génome.

Les États membres devraient mettre à jour leurs stratégies de test pour tenir compte des nouvelles mutations d'ici février 2021 et étendre l'utilisation des tests antigéniques rapides. aussi, Les États membres doivent de toute urgence augmenter la séquence du génome à au moins 5% et de préférence dans 10% des résultats de test positifs. actuellement, de nombreux États membres contrôlent 1% échantillons, quelque chose qui ne suffit pas pour déterminer l'évolution des mutations ou pour en détecter de nouvelles.

3) Maintenir le marché unique et la libre circulation, tout en renforçant les mesures d'atténuation.

Des mesures devraient être mises en œuvre pour réduire davantage le risque de transmission associé aux moyens de transport, comme les mesures d'hygiène et de distance dans les véhicules et les terminaux.

Tout déplacement inutile doit être fortement déconseillé jusqu'à ce que la situation épidémiologique s'améliore de manière significative. Les restrictions de voyage proportionnelles doivent être maintenues, y compris les tests voyageurs, pour ceux qui viennent de régions avec une fréquence plus élevée de mutations préoccupantes.

4) Assurer le leadership européen et la solidarité internationale.

Pour garantir un accès rapide aux vaccins, La Commission va mettre en place un mécanisme Team Europe pour structurer la distribution de vaccins partagée entre les États membres et les pays partenaires. Cela permettra de partager avec les pays partenaires dans certains des 2,3 milliard. doses sécurisées grâce à la stratégie vaccinale de l'UE, en accordant une attention particulière aux Balkans occidentaux, dans nos quartiers est et sud et en Afrique.

La Commission européenne et les États membres devraient continuer à soutenir COVAX, y compris grâce à un accès rapide aux vaccins. Team Europe s'est déjà mobilisée 853 million. prise en charge de COVAX, faisant de l'UE l'un des plus grands donateurs de COVAX.

Stella Kyriakidou, Commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire, a déclaré que «collaborer avec l'unité, solidarité et détermination, nous pourrions bientôt commencer à voir le début de la fin de la pandémie. en particulier, nous avons besoin d'une action rapide et coordonnée contre les nouvelles mutations du virus. Les vaccinations continueront de prendre du temps jusqu'à ce qu'elles atteignent tous les Européens et d'ici là, nous devons agir ensemble immédiatement, mesures coordonnées et préventives. "Les vaccinations doivent être accélérées dans toute l'UE et les tests et le traçage doivent être augmentés - cela montre que nous pouvons garantir que nous sortons de cette crise le plus rapidement possible.".

Suivez nous

eshop en quelques minutes!

Créez votre boutique en ligne avec votre propre domaine en quelques étapes simples vers la plateforme d'abonnement la plus simple.

À la mode maintenant

Prime

Histoires pour vous

MarketHUB

Des milliers de produits. Boutiques de toute la Grèce. MarketHUB a définitivement quelque chose que vous recherchez!

Plus de Mykonos Ticker

Erreur: Le contenu est protégé !!