15.2 C
Myconos

Radio web

20.4 C
Athènes
15.2 C
Myconos

Météo

Carrés non déclarés – Carrés "invisibles": Deuxième chance pour les carrés oubliés - Quand et dans quelles conditions la plateforme rouvrira-t-elle

Des centaines de milliers de propriétaires qui ne se sont pas conformés à la réglementation favorable du gouvernement pour déclarer les superficies réelles de leurs propriétés dans les communes auront à partir de juillet une autre occasion de révéler tous les mètres carrés de leurs propriétés sans charges fiscales municipales rétroactives exorbitantes et sans accablés par les montants très élevés de surtaxes et d'amendes en souffrance prévues par la législation actuelle………..

La disposition législative pertinente devrait être soumise au Parlement pour un vote du ministère de l'Intérieur au cours du trimestre avril-juin. . en même temps, le ministère soumettra deux autres dispositions prévoyant la réduction des surtaxes, des amendes et du délai de prescription des dettes envers les communes.

L'Union centrale des municipalités grecques (KEDE) devrait dans les prochains jours annoncer sa proposition finale au ministère de l'Intérieur pour la réouverture de la plate-forme électronique sur laquelle ont été soumises les déclarations en retard de zones foncières non déclarées dans les communes.

Le but de KEDE est de donner une autre opportunité à des milliers de propriétaires de corriger les données des surfaces de leur bien immobilier dans les communes sans charges et amendes rétroactives élevées. supplémentaire, avec la même suggestion, KEDE demandera au ministère de l'Intérieur de légiférer deux autres dispositions qui fourniront:

* réduction des surtaxes et amendes pour les déclarations en souffrance de biens immobiliers de la commune avec une limite de 50%

* réduction du délai de prescription des dettes envers les communes de 20 en 5 ans, comme c'est le cas pour les dettes envers l'État.

le plan

La proposition de KEDE devrait être acceptée par le ministère de l'Intérieur, si:

1 La plateforme de dépôt des déclarations en retard de surfaces immobilières dans les communes rouvrira à partir de juillet, lorsqu'il est désormais estimé que le traitement et l'apurement de toutes les déclarations de biens immobiliers en souffrance soumises aux communes dans le cadre de la mise en œuvre du règlement précédent sur la divulgation volontaire des mètres carrés non déclarés dans les communes auront été achevés (article 51 de la loi. 4647/2019). Ce règlement prévoyait une exonération totale des redevances rétroactives des taxes municipales et des frais municipaux pour des périodes de cinq ans, dix ans ou vingt ans- avant 2020. Il a prédit, aussi, suppression de tous les suppléments et amendes.

Selon les informations, la plateforme de soumission électronique des déclarations de surfaces immobilières dans les communes sera ré-exploitée sur le portail numérique de l'Administration publique gov.gr et non sur le site internet de l'Union centrale des communes grecques tetragonika.govapp.gr qui avait opéré la fois précédente, dans le cadre de l'application de la réglementation de N. 4647/2019.

Les propriétaires qui n'ont pas adhéré au règlement de N.. 4647/2019 aura l'opportunité d'en rejoindre un nouveau, qui sera soumis au Parlement dans les prochains mois et sera également favorable. Ce nouveau règlement prévoit que ceux qui décident de soumettre des déclarations en retard de révéler le nombre réel de mètres carrés de leur propriété dans les:

un) Ils seront également entièrement exonérés des charges rétroactives de taxes municipales et de frais pour les périodes antérieures 2020

b) sera tenu de payer les montants de taxes municipales et de frais municipaux correspondant aux mètres carrés supplémentaires déclarés, pour la période du 1-1-2020 jusqu'à la date de soumission de la déclaration de retard, augmenté:

* contre 20% si la soumission de la déclaration est faite dans les six mois suivant le début de la remise en service de la plateforme électronique

* contre 25% si la déclaration est soumise après l'expiration du premier semestre à compter du début de la remise en service de la plate-forme électronique et avant l'achèvement 12 mois après ce début

* contre 30% si la déclaration est soumise après deux semestres (ou 12 mois) dès le début de la relance de la plateforme électronique et avant l'achèvement 18 mois après ce début

* contre 35% si la déclaration est soumise après trois semestres (ou 18 mois) dès le début de la relance de la plateforme électronique et avant l'achèvement 24 mois après ce début

* contre 40% si la déclaration est soumise après quatre semestres (ou 24 mois) dès le début de la relance de la plateforme électronique et avant l'achèvement 30 mois après ce début

* contre 45% si la déclaration est soumise après cinq mois (ou 30 mois) dès le début de la relance de la plateforme électronique et avant l'achèvement 36 mois après ce début

* contre 50% si la déclaration est soumise après six mois (ou 36 mois) dès le début de la relance de la plateforme électronique.

donc, Les propriétaires qui soumettront à leurs communes des déclarations de divulgation volontaire des surfaces immobilières de leur bien seront épargnés du paiement de montants exorbitants, car il suffira de ne payer que les redevances municipales supplémentaires et le TAP supplémentaire correspondant au m² supplémentaire., avec des frais rétroactifs uniquement pour les périodes du 1-1-2020 et avec des suppléments 20%-50% (selon le semestre au cours duquel ils choisissent de soumettre les relevés), plutôt 100%-200% en vigueur aujourd'hui.

Réopération

La réouverture de la plateforme électronique de déclaration des mètres carrés «oubliés» dans les communes est attendue, sauf imprévu, juillet, lorsqu'il est estimé que toutes les communes du pays auront achevé le traitement et la compensation des déclarations de divulgation de mètres carrés non déclarés soumises en vertu du règlement précédent par 3,1 millions de citoyens-propriétaires. déjà, avec une disposition incluse dans l'article 39 du multi-projet de loi déposé lundi soir au Parlement, le délai du 31-3-2021 donné aux communes pour le règlement des déclarations ci-dessus a été prolongé jusqu'au 30-6-2021.

En juillet, selon le nouveau calendrier, Les résultats du traitement et du règlement de ces déclarations seront transmis à HEDNO afin d'ajuster les charges de taxes et redevances communales sur les factures d'électricité de la 3,1 des millions de citoyens qui ont adhéré au règlement. Les montants des taxes municipales supplémentaires et des frais municipaux correspondant à la période du 1-1-2020 au 30-6-2021 les citoyens spécifiques seront invités à les payer, totalement exempt de surtaxes et d'amendes, en 24 versements mensuels égaux. La limite minimale de chaque mensualité, sauf pour le dernier, sera le 10 euros pour les particuliers et la cinquantaine 50 euros pour les personnes morales.

2 Les amendes et suppléments pour les déclarations de biens immobiliers en retard dans les municipalités seront considérablement réduits, même lorsque le nouvel arrangement d'urgence ci-dessus ne s'appliquera pas. Basé sur la législation en vigueur, les amendes pour non-déclaration aux communes des zones immobilières électrifiées sont exorbitantes. Concernant le TAP, la non-déclaration de surface pendant une période de cinq ans impose une amende, qui peut atteindre et 200% du TAP correspondant, tandis qu'en termes de frais municipaux, l'amende peut atteindre 100% du montant correspondant. Avec la nouvelle disposition qui sera votée et entrera en vigueur sera imposée sur les montants des surtaxes et le plafond des amendes 50% afin que ceux qui déclarent les surfaces de leur bien immobilier après une longue période après de longues périodes ne soient pas accablés par les montants d'extermination fournis aujourd'hui, mais avec des montants allant jusqu'à 50% sur tous les frais, qui sera désormais calculé rétrospectivement pour les cinq années précédentes.

3 Réduction du délai de prescription des dettes envers les communes de 20 ans à 5 ans. Avec la mise en œuvre de ce règlement, on s'attend à ce que les énormes montants déjà accumulés de créances en souffrance envers les municipalités soient considérablement réduits et qu'une grande partie d'entre eux soient recouvrables., avec l'aide du nouvel arrangement pour les carrés non déclarés.

De l'édition imprimée de la presse libre

Suivez nous

eshop en quelques minutes!

Créez votre boutique en ligne avec votre propre domaine en quelques étapes simples vers la plateforme d'abonnement la plus simple.

À la mode maintenant

Prime

Histoires pour vous

Plus de Mykonos Ticker

Erreur: Le contenu est protégé !!